_visuel_actualite_sexo_baiser_un_robot_sexuel_ca_vous_branche

Baiser un robot sexuel ça vous branche ?








Mais attention, un robot intelligent ! Je vous présente Harmony...

           Alors que l'on décèle chez les consommateurs de pornographie un niveau d'exigence de plus en plus aigu, conduisant souvent à une lassitude face aux contenus proposés, l'industrie pornographique innove sans cesse et met à profit les nouvelles technologies pour évoluer le plus possible en adéquation avec la demande de ses consommateurs. Vidéos répertoriées dans des centaines de catégories et en qualité haute définition, sex-toys rutilants et aux effets miracles, rien n'est laissé au hasard et tous les domaines sont traités, depuis l'excitation, en passant par la stimulation et les jeux et jusqu'au plaisir...

           Quoi de plus logique alors que les chercheurs aient fini par converger vers un produit ultra moderne proposant une réponse à toutes les approches ! Cette solution s'appelle Harmony : un joli robot aux courbes féminines et doué de parole et de réflexion -grâce à l'intelligence artificielle- proposé par la firme américaine Abyss Creations. Ultra personnalisable grâce à un choix de 42 styles de tétons ou encore de plus d'une dizaine de formes de lèvres, le robot peut même matérialiser les demandes les plus extravagantes puisque la société de production peut réaliser des projets sur mesure, comme l'ajout d'un troisième sein par exemple. Simulant une vraie relation grâce à sa mémoire, l'Harmony est capable de converser, citer Shakespeare et même se souvenir de dates d'anniversaire ! Pour la modique somme de 15 000$ ses créateurs n'ont toutefois pas jugé utile de lui donner la possibilité de se déplacer...

           Le principe est largement louable puisqu'il pourrait permettre à des centaines d'hommes -et oui, une version masculine n'a pas encore été développée pour les femmes- handicapés ou sujets à un manque affectif et/ou sexuel de pouvoir -peut-être pas s'épanouir sexuellement- mais toujours bien assouvir leurs pulsions naturelles -ou déviantes. C'est ici que la question morale et éthique se pose : la gestion des pulsions déviantes.

           Alors que l'entreprise japonaise Trottla commercialise, à destination de consommateurs pédophiles, un robot représentant une jeune écolière, ou que certains robots sont programmés pour montrer une réticence, simulant ainsi un rapport sexuel peu consenti, quelques pays prennent déjà les devants pour légiférer sur le sujet et de nombreux spécialistes s'interrogent sur le bien fondé de cette solution. En effet, même si d'un point de vue humain, on peut trouver positif d'offrir une chance à des personnes aux instincts déviants d'assouvir leurs besoins sans blesser qui que ce soit, on peut se demander si la possibilité d'user d'un simulacre de corps féminin sans aucune notion de consentement ou de réciprocité ne conduirait pas les possesseurs de ces robot à agir pareillement avec la gente féminine.


           Et vous mesdames, les questions éthiques mises de côté, aimeriez-vous aussi pouvoir assouvir toutes vos pulsions, même -surtout- les plus indicibles, sur un robot toujours consentant et disponible pour vous ?



           Sources : Cnet France, Humanoïdes, Au Féminin et Slate

 

_visuel_actualite_sexo_paris_ville_la_plus_sexuelle_du_monde

Article précédent
Paris, ville la plus sexuelle du monde !

 
_visuel_actualite_sexo_a_la_decouverte_de_l_orgasme_cervical

Article suivant
À la découverte de l'orgasme cervical

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *